08/08/2017
Dans la Parole

Souvent, c’est l’innocence toute simple de la réflexion d’un enfant qui nous aide à comprendre que Dieu leur parle à travers le Message de Son prophète. Comme vous l’aurez deviné, cette sœur est bénie au-delà de toutes espérances de voir que ses enfants écoutent le Message attentivement et bâtissent un fondement solide, qui les aidera à passer au travers toutes les tempêtes de cette vie. Nos enfants écoutent-ils? Oui, sans l’ombre d’un doute!

Je voudrais vous raconter ces deux petits “sourires” que j’ai eus à propos de mes enfants.

1: Après l’écoute du message Le troisième Exode au Branham Tabernacle, nous sommes montés dans la voiture, et mon fils de huit ans, Levy, m’a dit : “Maman, Frère Branham a commis une erreur.” Je l’ai regardé et j’ai dit : “Fiston, un prophète de Dieu ne commet pas d’erreur.” Il a dit : “Mais maman, aujourd’hui il en a commis une.” J’ai dit : “Non, il n’en a pas commis.” Il a dit : “Mais il a dit ‘deuxième Exode’ plutôt que ‘troisième Exode.’” Je lui ai dit qu’il devait y avoir une raison pour laquelle le Seigneur lui avait permis de dire cela. À son air, je voyais bien qu’il n’était pas satisfait de ma réponse. Je l’ai entendu dire tout bas : “Frère Branham, troisième Exode ou deuxième Exode? Tu as dit deuxième Exode.” Je n’ai rien ajouté après l’avoir entendu dire cela.

Le dimanche suivant, nous avons écouté le message “Votre vie est-elle digne de l’Évangile?” Au début, Frère Branham a corrigé sa déclaration en disant que quelqu’un lui avait dit qu’il avait dit ‘deuxième Exode’ au lieu de ‘troisième Exode’, alors que c’était le troisième et non le deuxième. Mon fils m’a regardée, tout sourire. Après la réunion, il m’a dit : “C’est moi qui l’ai dit à Frère Branham.”

Je suis reconnaissante au Seigneur que mes enfants portent attention. Parfois, je pense qu’ils sont distraits, car ils tournent les pages de leurs magazines Cub Corner ou ils regardent leur tablette, mais je constate maintenant qu’ils écoutent quand même, et cela me rend heureuse.

2: Mon fils Elijah, qui a cinq ans, était étendu sur le plancher, et son frère de huit ans est arrivé pour me demander : “Maman, sommes-nous comme Christ?” Avant que je ne puisse lui répondre, son frère, Elijah, lui a répondu en disant : “Levy, te souviens-tu ce que Frère Branham a dit?” Levy lui a demandé : “Qu’est-ce qu’il a dit?” Elijah a répondu : “Il a dit que si tu as des questions, tu dois aller écouter les bandes, que toutes les réponses sont sur les bandes. Tu n’as pas besoin de demander à maman, tu n’as qu’à aller écouter les bandes.”

En tant que mère, mon cœur était rempli de joie de constater que mes enfants portent attention à ce que Frère Branham dit.

Que Dieu vous bénisse!

Sœur Rachel

É.-U.

Envoyer à un ami

Envoyer