25/04/2017
Une Profondeur pour répondre à cet appel

We need to take the world today, we ministers, like the old Norwegians used to take a country. When they went in by ship, they hit the shore and set the ship afire and burned it behind them. They had no way of escape. That’s the way we ought to do: Burn every bridge and every escape. Sell out everything for the Kingdom of God and keep moving on. There’s no place of stopping. There’s no place of compromising.

60-0607 Hearing, Receiving, And Acting

Frère David et l’équipe de la Norvège ont passé un week-end à évangéliser sur la côte ouest de la Norvège. Après avoir terminé les préparatifs, l’équipe a réussi à emmener Frère Branham à Stavanger (une invitation qu’il avait reçue soixante ans plus tôt). Voici leur rapport.

Salutations dans le précieux Nom de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ!

Il y a deux ans déjà que nous ressentons un fardeau de présenter le Message aux habitants de la côte ouest de la Norvège, et nous sommes très heureux que Dieu nous ait donné l’occasion d’apporter des brochures et du matériel dans cette région de la Norvège. C’est une région qui appartenait autrefois aux Vikings. Nous avons fait les mêmes préparatifs que lorsque nous sommes allés aux Laplanders : nous avons publié des annonces dans les journaux et passé des annonces dans plusieurs stations de radio au sujet de la présentation du film La profondeur appelle la Profondeur, dans deux endroits différents, soit Stavanger et Sandnes. Quelques équipes missionnaires y sont allées en voiture remplies de matériel, et d’autres y sont allées en avion.

Quelqu’un nous a montré quelque chose qui nous a vraiment stimulés : un article d’un vieux journal datant de 1957, qui portait sur un frère nommé Rein Seehuss (un pasteur d’une église de la région à l’époque) qui invitait Frère Branham à prêcher à Stavanger, mais ce dernier n’avait pas pu venir en Norvège ou à Stavanger à cette époque-là. Nous étions très heureux de pouvoir présenter le prophète aux gens de Stavanger cette année.

Après avoir rassemblé les membres de l’équipe pour la prière matinale, nous sommes sortis dans les rues avec les bannières, et nous avons distribué les invitations à assister au visionnement du film.

Quand le moment est venu d’aller préparer la salle de cinéma, un grand nombre de visiteurs faisaient déjà la file à l’extérieur. Nous avons placé le matériel sur la table et nous avons tout préparé, puis nous avons ouvert les portes pour laisser entrer les gens, avec les hymnes de Frère Branham en musique de fond. Vous pouvez imaginer la belle atmosphère que cela a créé pour chacun de nous, avant même le début du film.

C’est toujours un grand honneur de présenter le prophète à tant de gens qui n’ont jamais entendu parler de lui. Nous croyons que cette prédication, La profondeur appelle la Profondeur, a changé bien des cœurs ce week-end-ci. En passant ce film, nous avons pu conduire les gens à la fontaine même de la Parole Parlée et du Pain de Vie en notre génération. Un des fruits de ce voyage missionnaire est que les gens recevront des prédications régulièrement dans leur boîte aux lettres. Tous ceux qui sont venus ont reçu les deux tracts suivants : Le mystère de Dieu et Le Messager.

Un couple qui tient une librairie chrétienne en ville nous a demandé des DVD de La profondeur appelle la Profondeur pour l’offrir dans leur magasin.

Nous remercions encore une fois le Seigneur Jésus-Christ, car nous avons de nouveau été témoins de Ses merveilles. C’est très encourageant de voir notre prophète bien-aimé parler de nouveau à des gens issus de différentes dénominations et de différentes assemblées. Pendant le visionnement, il y avait même beaucoup de gens debout dans les corridors, en dehors de la salle de projection, car la salle était comble. Ils ne pouvaient pas entrer, mais ils ont quand même entendu la voix du prophète par la porte qui était ouverte.

Nous aimerions vous faire profiter d’une merveilleuse citation tirée du film :

Quand la vie s’arrêtera sur terre, que la dernière prière aura été faite, les batailles terminées, la fumée dissipée, les armes déposées, les bibles fermées, et que nous monterons dans Ta maison, à l’aube d’un grand matin, éternel, lumineux et beau, quand les élus se rassembleront dans leur demeure au-delà des cieux, comme l’a dit le poète. Seigneur, lorsque nous verrons cette table du souper longue de milliers de kilomètres, et que ces vétérans couverts de cicatrices se regarderont par-dessus la table, des larmes de joie coulant sur nos joues, le Roi s’avancera dans Sa beauté et Sa sainteté, et passant le long de la table, Il essuiera les larmes en disant : “Ne pleurez plus, tout est terminé, entrez dans la joie du Seigneur.” Les peines de la route sembleront sans importance lorsque nous arriverons au bout du chemin. Aide-nous ce soir, Seigneur, à oublier les choses du passé. Courrons vers le but de la vocation céleste, que Ton Esprit vienne et manifeste Jésus-Christ aux gens. J’ai essayé de leur dire que tu es le même hier, aujourd’hui et pour toujours. Nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.

La profondeur appelle la Profondeur, 54-0624

Merci à tous ceux qui ont prié pour nous.

Nous n’oublierons jamais ce week-end!

Que Dieu vous bénisse abondamment!

Frère David & Sœur Ellen

VGR – NORVÈGE

Envoyer à un ami

Envoyer