13/05/2019
Les petites choses

8Lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse,

9Parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi.

1 Pierre 1.8-9

Un homme fou, des membres de famille égarés, quelque chose de très important perdu, et une demande essentielle; ce témoignage des petites choses vaut la peine d’être lu. 

Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, que Sa grâce soit avec vous, les saints. J’aimerais raconter ce témoignage à l’Épouse de notre Seigneur Jésus-Christ, pour l’honneur et pour la gloire de Dieu. Nous savons que notre Dieu est le Dieu de grandes choses, le Créateur de l’univers, l’Auteur de la vie, Celui qui a arrêté le soleil pour Josué, Celui qui a ouvert la mer pour faire passer les enfants Hébreux, Celui qui a créé les écureuils pour notre prophète – mais il est aussi le Dieu des petites choses. Il s’occupe tout simplement de tout.

Hier, c’était une journée très difficile pour moi, particulièrement au travail. Satan a tout essayé pour se mêler de tout et de m’oppresser grandement, par tous les moyens possibles.

À la fin de la journée, j’étais épuisé, alors j’ai décidé d’aller marcher avant de tomber dans la prière et dans l’étude de la Parole. Quand j’ai terminé ma promenade, j’ai décidé (c’est Dieu qui m’inspirait) de visiter ma grand-mère, qui demeure dans la rue voisine à la mienne.

Quand je suis arrivé, elle était assise à l’extérieur avec deux amies. Nous avons commencé à parler un peu, et une autre bataille nous a violemment surpris. Un homme (je ne sais pas s’il était sous l’influence de drogues ou de l’alcool) s’est approché et il a essayé de frapper ma grand-mère. Nous sommes entrés chez ma grand-mère parce que je ne savais pas quoi faire, et à notre surprise, ma grand-mère avait perdu ses clés dans l’agitation.

Nous avons cherché partout et nous ne les avons pas trouvées. Nous savions que ma grand-mère les avait échappées, et nous étions convaincus que l’homme avait trouvé les clés.

Nous espérions quand même trouver les clés dans la rue, mais en vain. La nuit est tombée et je suis rentré, convaincu que Dieu allait transformer cette situation en un grand témoignage pour moi, parce que le diable me combattait sans relâche.

Je suis béni par la lecture des Âges de l’Église, et chaque fois que j’étudie les Sceaux ou les Âges de l’Église, le diable s’élève contre moi avec furie; mais Dieu, par Sa grâce, me donne toujours la victoire.

Je me suis réveillé à l’aube, le lendemain matin, et j’ai eu un moment de communion profonde avec le Seigneur. C’était merveilleux, et dans ma prière, j’ai demandé à Dieu d’étendre Sa miséricorde et de me donner les clés dans la main.

Je suis allé manger mon petit-déjeuner dans une boulangerie près de chez ma grand-mère, et alors que je marchais dans la rue, une des dames qui étaient avec nous m’attendait. Elle souriait et elle m’a dit que les clés avaient été retrouvées, et qu’elle les avait placées sous la porte d’entrée de la maison de ma grand-mère.

Je sais que c’est la main puissante de Dieu qui a accompli cela. Je demande à l’Épouse de Christ de prier pour moi et toute ma famille. Mes proches ne connaissent pas le Seigneur, mais je crois que Dieu les conduira à Lui.

Que Dieu vous bénisse tous,

Un ami du Brésil

Envoyer à un ami

Envoyer