11/06/2019
Un autre chance


2 Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. 3 Sur quoi, quelques scribes dirent au dedans d'eux : Cet homme blasphème. 4 Et Jésus, connaissant leurs pensées, dit : Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos cœurs? 5 Car, lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche? 6 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Lève-toi, dit-il au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison. 7 Et il se leva, et s'en alla dans sa maison. 8 Quand la foule vit cela, elle fut saisie de crainte, et elle glorifia Dieu, qui a donné aux hommes un tel pouvoir.

Matthieu 9.2-8

Quel est le plus grand miracle? Une guérison miraculeuse, ou le salut? Comme le paralytique, ce frère a reçu les deux. Et, comme la foule, nous glorifions Dieu, qui a donné aux hommes un tel pouvoir!

Je vais vous raconter le témoignage de ce que Dieu a accompli dans ma vie, afin de montrer que Dieu est réel et qu’Il peut vous aider dans votre vie.

Je m’appelle José Daniel Núñez Narváez. L’automne dernier, j’ai commencé à souffrir de violentes douleurs au centre de mon visage. On m’a emmené à l’hôpital pour être examiné, mais les médecins ne trouvaient rien. J’ai commencé à perdre la vue, et la moitié de mon visage a commencé à croître de manière incroyable, déformant mon visage.

CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L’AGRANDIR

Mon père, poussé à bout, a appelé des pasteurs et des frères pour leur demander de l’aider à prier pour moi et ma maladie. Je pensais que c’en était fini de moi. Les jours passaient, et mon visage grossissait, mais les médecins ne pouvaient rien faire pour moi. J’étais très bouleversé de me trouver dans cet état, si près de la mort. Les médecins nous ont dit que la tumeur touchait déjà au cerveau et qu’il n’y avait rien qu’ils puissent faire. J’ai supplié Dieu de me donner une autre chance de vivre.

Une nuit, j’ai eu un songe. J’ai vu une colombe blanche et une voix forte m’a parlé en disant : “Quitte le mensonge”. J’étais surpris de ce songe et je l’ai raconté à mon père. Nous avons appelé le pasteur et je lui ai dit que je voulais accepter le Seigneur Jésus-Christ dans mon cœur. Le pasteur a prié pour moi. Après avoir accepté le Seigneur, les choses ont pris une nouvelle tournure. La guérison a commencé dans ma vie, et je pouvais constater qu’Il agissait dans ma vie quotidiennement.

CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L’AGRANDIR

La tumeur a diminué dans ma bouche, et, lentement, tout a commencé à aller mieux. Les médecins sont ébahis par ma guérison. Dieu m’a donné une autre chance de vivre, et je raconte ce témoignage pour la gloire de Dieu. Béni soit notre Dieu; Il est toujours le Grand Médecin.

José Daniel Núñez Narváez

Colombie

Envoyer à un ami

Envoyer