29/06/2020
Lettres de prisonniers

Le sac de courrier des prisons est encore plein! Voici quelques extraits de lettres de prisonniers d’ici, aux États-Unis.

Je ne savais pas si Jésus m’aimait. Quelqu’un m’a dit que Jésus m’aime. J’ai entendu un cantique : “Jésus m’aime.” J’ai lu dans la Bible que Jésus m’aime. Je ne savais toujours pas si Jésus m’aimait, jusqu’à ce qu’Il vienne pour me révéler que Jésus m’aime, qu’Il m’aimait avant le commencement du monde et qu’Il est venu afin de prouver Son amour en donnant Sa vie pour moi. C’est alors que je L’ai aimé aussi, et que je L’ai invité à prendre la place qui Lui est due, en tant que Seigneur et Sauveur, dans mon cœur. Maintenant, je Le connais et Il me connaît. C’est un lien de famille, pas simplement une connaissance amicale.

Leron, TX

Bien que je n’aie entendu Frère Branham parler que quelques fois au cours des 14 dernières années, je peux toujours l’entendre dans mon esprit. J’ai hâte d’avoir la liberté de posséder une tablette Hero et de pouvoir entendre la Voix de Dieu dans mes oreilles à nouveau. Il me reste dix-sept mois, si je ne suis pas libéré sous condition avant cela.

Leron, TX

Que l'Éternel te bénisse, et qu'il te garde! Que l'Éternel fasse luire sa face sur toi, et qu'il t'accorde sa grâce! Que l'Éternel tourne sa face vers toi, et qu'il te donne la paix!

Damian, CA

Je pourrais écrire des pages et des pages, mais laissez-moi essayer de terminer cette lettre. En tant que croyant, mon cœur et mon âme soupirent après cette Nourriture spirituelle. En ces jours dans lesquels nous vivions, il y a une telle famine dans le monde pour la parole de Dieu. Je prie que Dieu bénisse abondamment tous et chacun de vous. Je vais continuer à parler à qui voudra bien m’écouter, et je partagerai les brochures et les bandes avec tous ceux qui ont faim.

Paul, NM

Ce virus démontre combien nous dépendons de Dieu. Chacun de nous dépend de Lui pour toutes les bénédictions de cette vie. Je suis si heureux que vous soyez une partie de ma vie.

Rodney, CA

Je suis en train de lire l’Exposé des Sept Âges de l’Église. J’aime la Parole de Dieu et la manière dont M. Branham parle par le Saint-Esprit. J’aurais aimé pouvoir le rencontrer. Ces prédications m’ont bien aidé.

Chris, TX

Je vais bientôt être libéré de prison à San Diego, et j’étudie le Message de William Marrion Branham depuis environ 20 ans. Je crois le Message de tout mon cœur. Je ne suis pas parfait, mais, comme le dit Frère Branham, je continue de charger de nouvelles cartouches et à armer le chien en espérant que notre Seigneur va tirer le fusil. Je n’abandonnerai pas.

Damion, CA
Envoyer à un ami

Envoyer