12/10/2020
Événement pour les jeunes en Angola - première partie

Nous avons reçu ce rapport de Frère Aristides Eurico, de l’Angola, en Afrique.

Des mois avant l’éclosion du coronavirus en Angola, nous avons organisé un événement pour les jeunes, à Luanda, la capitale de l’Angola. Étaient présents 150 enfants, âgés de 8 à 17 ans, de 10 assemblées différentes. Ils se sont rassemblés et ils ont eu l’occasion d’écouter la prédication 65-1031A Être conduit.

L’activité a commencé à 10 h. Pendant la réunion d’écoute de bande, il semblait parfois que les jeunes ne portaient pas vraiment attention à la prédication, mais, de manière surprenante, ils étaient très excités et ont bien répondu aux questions des quiz auxquels nous avons participé après la bande. À notre surprise, ils ont répondu correctement à presque toutes les questions.

Frère João Ricardo a eu l’occasion de leur raconter l’histoire de la maman opossum. Alors que le frère leur lisait l’histoire de manière très dramatique, l’attention des enfants était rivée sur lui. Par après , Frère Fulay a pris la parole et il a affiché les sites www.branham.org et www.cubcorner.org sur l’écran, afin de leur montrer les personnages de la Bible, le contenu des sites, et l’importance de ceux-ci. Il leur a présenté beaucoup d’articles très intéressants sur l’écran.

Frère Fulay était très patient avec eux. Il a pu leur montrer le site themessage.com, et il leur a montré comment télécharger les prédications de Frère Branham. Ils étaient très heureux de savoir comment télécharger une prédication du site Web de VGR.

Ensuite, les enfants ont pu avoir des rafraîchissements, puis ils ont participé à des activités de groupe. Ils ont vraiment apprécié l’atmosphère chrétienne qui régnait pendant ce rassemblement, et ils ont bien aimé être en compagnie des uns des autres. En terminant cette activité qui a duré toute la journée, ils ont chanté des cantiques, et nous avons terminé la réunion par un mot de prière à notre Père Céleste.

Alors qu’ils faisaient leurs adieux pour retourner à la maison, nous avons constaté qu’il était difficile pour eux de se séparer. Certainement, ce rassemblement a été une bénédiction pour eux. Nous prions pour avoir une autre occasion de les rassembler de nouveau.

Frère Aristides Eurico

Dans les prochains jours, nous mettrons en ligne la deuxième partie du rapport, qui porte sur le magazine Cub Corner et sur l’histoire d’une petite fille et de son précieux trésor.

Diaporama

CLIQUEZ SUR UNE IMAGE POUR L’AGRANDIR

Envoyer à un ami

Envoyer