07/08/2019
Lettres d'Amour

Voici le rapport d’une équipe de frères qui a entrepris un voyage de distribution de tablettes Agapao, dans la région zoulou de l’Afrique du Sud.

L’excitation était à son comble alors que nous nous préparions à notre premier voyage de distribution de tablettes Agapao en zoulou. Nous avons effectué les dernières vérifications des tablettes, et nous avons tout vérifié une dernière fois avant de charger le camion et de prendre la route vers notre première destination : Shakaskraal.

Nous avons chargé le camion et le véhicule loué, et nous sommes partis, sans savoir à quoi nous attendre, parce que notre destination était un village reculé, à 60 kilomètres du bureau de Durban.

Nous sommes arrivés tôt pour installer le projecteur et le reste de notre équipement. Les croyants ont commencé à arriver tranquillement, fatigués après une dure journée de travail. Certains d’entre eux travaillent dans des plantations de cannes à sucre. Quand les 37 membres étaient tous rassemblés dans la petite bâtisse qui leur sert d’église, Frère Lucky les a conduits dans un service d’adoration de cantiques zoulou. Après l’adoration, j’ai pris la parole.

J’ai commencé la présentation avec les diapositives de Voice of God Recordings. Alors que les diapositives défilaient, les traces de fatigue de leur journée de travail dans les champs ont commencé à disparaître. Bientôt, ils se réjouissaient de voir les croyants de différentes régions du monde recevoir la tablette Agapao.

À la fin de la présentation, je leur ai dit que c’était à leur tour de recevoir leurs Lettres d’Amour. On aurait dit que la bâtisse ne pouvait pas contenir la joie et l’excitation des gens lorsque le premier croyant a reçu sa tablette.

J’ai pris le temps de leur rappeler la première visite de Frère Branham à Durban. Je leur ai aussi rappelé que la première personne dans la ligne de prière était un garçon zoulou, et je leur ai finalement rappelé l’amour que Frère Branham avait pour eux.

De Shakaskraal nous avons visité 14 autres groupes de croyants, pour un total de 15 visites. Chaque groupe que nous avons rencontré ne savait pas à quoi s’attendre, mais leur réaction était toujours la même à la fin de chaque réunion. Après la présentation, et après que les croyants avaient vu les diapositives et l’effet du Message chez leurs frères et sœurs à travers le monde, ils étaient excités de savoir qu’ils n’étaient pas seuls.

C’est émouvant de voir leur visage quand nous les appelons par leur nom pour les faire avancer pour recevoir leur tablette Agapao. Ils sont heureux et ils se réjouissent de voir leurs compagnons dans la foi retourner à leur siège, une tablette Agapao en main. Dans bien des endroits que nous avons visités, les croyants étaient simplement rassemblés dans une maison, nous attendant. Dans un des foyers que nous avons visités, il y avait tellement de gens rassemblés que nous ne pouvions les compter. Ils remplissaient la maison, jusque dans le jardin.

Une autre visite incroyable était dans l’église de Frère Elijah. Il n’y avait que huit sœurs, et c’était dans une bâtisse de zinc avec un plancher de terre battue. Néanmoins, l’atmosphère qui y régnait était merveilleuse, si bien qu’on aurait facilement pu penser que nous étions dans un palais. Ils aimaient tellement le Seigneur, et ils n’avaient pas honte de le montrer. Alors que Frère Steven les appelait, ils s’avançaient en chantant et retournaient s’asseoir, toujours en chantant, leur tablette levée bien haut.

Chaque endroit où nous avons distribué des tablettes Agapao, tous et chacun ont exprimé leur appréciation pour Voice of God, pour Frère Joseph, et pour tous les croyants qui ont fait des sacrifices afin de pouvoir parrainer l’envoi de leur tablette. Chaque fois que nous avons quitté un endroit, il ne s’y trouvait aucun visage triste.

Chaque groupe, peu importe où nous étions rassemblés, était rempli de jubilé et de joie quand les gens tenaient leur tablette.

Un des pasteurs a dit qu’il organiserait deux réunions d’écoute de bande le dimanche suivant, et que tout le monde devait apporter sa tablette. De toutes les tablettes que nous avons distribuées jusqu’à maintenant, Frère Steven n’a reçu que de bons commentaires.

Que Dieu vous bénisse,

VGR en Afrique du Sud

Envoyer à un ami

Envoyer