07/11/2017
L'oasis Elim

Dans un bel endroit rural de Limpopo, la province la plus au nord de l’Afrique du Sud, se trouve le petit village d’Elim (qui signifie « endroit de Dieu »).

Elim est réputé pour son hôpital, où des missionnaires travaillent depuis plus d’un centenaire. Maintenant, on y retrouve aussi un petit musée pour commémorer le travail des médecins et des missionnaires suisses en Afrique du Sud.

Dans ce petit village, on trouve une petit partie de l’Épouse de Dieu qui a soif de l’Eau vivifiante. Voici le rapport de Frère Steven Young, le directeur du bureau VGR à Durban, qui est allé porter cette Eau dans l’oasis d’Elim.

Lors de mon dernier voyage pour visiter les traducteurs dans la province de Limpopo, en Afrique du Sud, j’ai eu le privilège de visiter une assemblée de la région, dans le village d’Elim.

J’ai fait une recherche du nom Elim, car il avait une connotation biblique. J’ai découvert que le nom Elim était le nom d’une merveilleuse oasis dans le désert, où il y avait douze sources et soixante-dix palmiers. Les Israélites ont campé là après les eaux amers de Marah, juste après la traversée de la mer Rouge (Exode 15.27, 16.1, Nombres 33.9-10).

J’ai découvert cette humble assemblée à Elim, qui possédait beaucoup des mêmes caractéristiques que cette oasis. C’est une oasis pour le Message de l’heure. Un endroit où les habitants de la région et ceux qui parlent xitsonga peuvent boire de “L’Eau toujours présente du Rocher”, grâce à une équipe de traducteurs dévoués. En effet, ces derniers sont toujours à l’affût d’occasions pour perfectionner leurs talents afin d’offrir cette denrée qui sauve des vies au people xitsonga.

Dès que je suis entré dans le bâtiment, je me suis senti chez moi, parmi les saints. Leurs cantiques d’adoration venaient du fond de leur cœur, et leur voix résonnaient à l’unisson.

Frère Isaiah Mashele, un des traducteurs en xitsonga, est le frère chargé de l’assemblée locale. Il a accueilli le prédicateur qui visitait, et il m’a aussi accueilli (Frère Steven Young du bureau VGR à Durban). J’étais en ville pour discuter de l’œuvre de la traduction.

J’ai eu l’occasion de saluer les saints, et j’ai profité de cette occasion pour leur exprimer l’amour que nous leur portons, nous à VGR. J’étais heureux de constater que l’assemblée ne manquait pas de brochures ni d’enregistrement en xitsonga. La Nourriture emmagasinée est parvenue aux saints de ce village reculé, et ils ont de quoi se nourrir. Nous avons encouragé les saints à s’en tenir à cette Parole, telle qu’Elle a été apportée par le messager.

Je crois que ces quelques photos et ces quelques vidéos pourront exprimer l’expérience chaleureuse que j’ai vécue quand j’ai visité l’oasis d’Elim.

Que Dieu vous bénisse,

Frère Steven Young

VGR Durban, Afrique du Sud

Diaporama

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

Envoyer à un ami

Envoyer